OSEZ DIRE
Le blogue de Jacques Rancourt

Laissez vos commentaires dans Blogspot.
Lisez quelques poèmes songés dans Le pouvoir poétique des mots.

CETTE FROIDEUR HIVERNALE

Un regard par la fenêtre
Vraiment mort l'automne
Et cet air glacial qui givre tout
Je vis bel et bien dans le Nord des Amériques

La froidure et les flétrissures de l'âge
Le gel de la nature et la froide mort
Pensées gelées et divagations incertaines
La neige, le froid et l'éphémère

Question existentielle et temporelle
L'art de savoir mourir
Que d'illusions déjà mortes
Maintenant le temps de déconstruire

Étranger aux idéaux de la jeunesse
Spectacle d'un certain monde
Impossible d'y trouver le sourire
Apatride et étranger à tout

Debout devant cette fenêtre
À regarder les rafales hivernales
À déconstruire les illusions
À divaguer sur l'éternelle jeunesse
À apprivoiser une certaine vieillesse

Google