OSEZ DIRE
Le blogue de Jacques Rancourt

Laissez vos commentaires dans Blogspot.
Lisez quelques poèmes songés dans Le pouvoir poétique des mots.

Quatrième heure au paradis

Ce paradis floral
Cette émotion intense
Ce moment de grâce
Elle était au comble de l'exaltation

Ce Jardin de Chine la combla totalement
Elle s'imagina avalée par un dragon
Elle ramait à vive allure
Elle fuyait les bruits de la ville

Elle s'arrêta dans une maison de thé
Elle suivit le rituel avec délectation
C'était loin d'être une chinoiserie
C'était l'émerveillement total

Elle admira longuement une tortue
Elle voulait paresser comme elle
Le temps n'existait plus
Seul comptait la beauté paradisiaque

Au loin se profilait le stade olympique
Elle vivait l'olympisme du bonheur
Les couleurs l'enveloppaient
Elle nageait dans le bonheur

Jardin de Chine
Jardin des soupirs
Jardin de rêve
Jardin paradisiaque
Elle s'est abandonnée
Elle s'est enthousiasmée
Elle s'est enflammée
Elle s'est transformée
Elle s'est projetée

Google