Jacques Rancourt (1942-...)

L'argent

Arme qui tue
Feu qui dévore
Diamant qui envoûte
Charbon qui brûle

L'homme regarde ce dieu
Le dieu le happe et le broie
Réduit au néant
Un éclair jaillit de son cerveau

Cette illusion de puissance
Cette guerre froide
Cette froideur meurtrière
Ce tison n'est rien

Son pouvoir vient de l'homme
Le maître devient l'esclave
Adieu illusion
Que vienne la conscience !

Page d'accueil     |     Autres pages