Jacques Rancourt (1942-...)

Quand l'amour s'éveille
pour ses élèves à l'occasion de la Saint-Valentin

Trente-deux coeurs qui battent
Trente-deux amoureux, amoureuses
Trente-deux grammaires qui conjuguent le verbe aimer
Trente-deux dictionnaires avec la Joconde qui sourit.

Oh ! merveilleux 3200, local qui berce tant de rêves
Oh ! murs témoins de tant d'émotions
Ces chaises réchauffées par ces corps amoureux
Sentent les discrets sanglots
De ces âmes seules en quête d'amour.

En ces heures où l'amour est chanté
Où l'amour est appelé
Où l'amour est célébré
Que rien ne vienne ternir ces moments de délice
Où nous amène notre imaginaire
Faute d'un réel à caresser !

Que la folle du logis
Divague aujourd'hui et demain
Qu'elle me crée des soupirs artificiels
Faute de pleurer celle ou celui qui m'a quitté.

Demain j'ose rêver
Que l'amour fou viendra frapper à ma fenêtre
Qu'il me surprenne sous mes draps
Je l'attends depuis tellement longtemps.

Que le téléphone sonne
Pour me rappeler une absence
Rien ne pourra me perturber
Si tu combles l'absence par ta présence

Et le soir du Bal
Dans tes bras je veux danser
Me blottir
M'étourdir à tout jamais.

Jacques Rancourt
Poème inédit

Page d'accueil     |     Autres pages