Jacques Rancourt (1942-...)

Lucille

Lucille la gracieuse
Oeuvre de Glorieuse
Et de ce Veilleux
Tout à fait merveilleux

Lucille qui brille
De cinquante billes
D'or ou de diamant
Qu'adore son amant

Lucille à saveur de lavande
Cinquante sourires à la Dante
Capables de faire surgir
La libido de Guido sans férir

Lucille tu vois le temps qui file
Mais tu continues cette idylle fébrile
Sachant que le meilleur est à venir
Car en elle l'éternelle source ne saurait tarir

De la Beauce qui t'a vu naître
Du Bic qui t'a fait renaître
À l'aube de tes cinquante printemps
Lucille
Écoute le murmure du vent
Admire les fleurs des champs
Savoure la douceur de ton amant
Profite de ce temps
Qui passe
Et qui t'enlace

Lucille dans tes bras graciles
L'être aimé sème des émotions épicées
Que seule toi l'exceptionnelle
Transmute en denrée éternelle!


Jacques Rancourt
Poème inédit

Page d'accueil     |     Autres pages