Christian

La gardienne

Vous qui êtes là pour me recevoir,
Votre charme, votre sourire d'un soir,
M'ont ému et rappelé mes jeunes amours.
J'aimerais avoir vécu moins de jours,
Pour vous faire assidûment la cour.

Mais sagement, comme chaque jour,
Je vous tendrais ma carte d'identité,
Et passerais le poste de sécurité,
Gardant pour moi le souvenir amusé
De nos regards qui se sont croisés.

Garderez vous en secret ces quelques mots,
Vous tiendront-ils le coeur plus chaud,
Et rendront-ils encore plus rieurs,
Vos jolis yeux qui font mon bonheur ?

Page d'accueil     |     Autres pages