Floriane

L'enfant

Replié sur lui-même il pleure,
Il pleure la terre et ses malheurs.

Ses sanglots se font plus forts,
Ses larmes coulent encore,
Et la pluie tombe sur son petit corps.

Là, abandonné, battu et abusé,
Il pleure les enfants violés,
Il crache sa haine envers les hommes et leur cruauté.

Sa mère morte, son corps étendu sur la plage,
Il veut la venger, faire éclater sa rage,
Mais il ne peut pas, il n'a pas leur force, leur âge.

Page d'accueil     |     Autres pages