Naama

La vie derrière moi

Assise devant ma fenêtre
Le regard perdu dans le noir
Je me remémore ma jeunesse

Toutes ces années de joies, de bonheur
me tournent le dos et m'ouvrent les yeux
vers d'autres horizons

Toute jeune, belle et candide
Éblouie par le bleu de ses yeux
Et le sourire de ses lèvres
je me livrai à ce premier amour

Finies ces soirées interminables
À me dépenser sans songer
qu'un jour tous ces plaisirs
Ne deviendront que souvenirs

La vie est comme un bateau qui naviguent
On ne sait jamais où elle nous mènera
En attendant ma destination
Je m'accroche à mes mémoires

Page d'accueil     |     Autres pages