Patrick

Message

Message du Poète
À ceux qui souffrent de mal être

Il y a des matins où le café m'assomme
Des matins où le bruit de mes pas en ma tête résonne
Où je me vois en train de marcher
Sans savoir où je vais,
En fait sans même avancer.

Il y a des journées où l'on sent que rien ne va aller,
les dés sont pipés, d'avance jetés ;
Au fond où les jeux sont faits
avant même que l'on se soit levé

et dans ces jours de mauvaises augures
à l'allure peu sûre
où l'on se surprend à douter
il demeure une certitude, une vérité
c'est qu'au monde, dans la vaste étendue
que nos yeux avec peine contemple chaque journée,
demeure un être à aimer

C'est la seul vérité qui maintient notre être éveillé
Et fait le sang en nos veines couler.

Page d'accueil     |     Autres pages