Véronick

Attente

Comment peut-on la décrire
Comment peut-on la haïr
Les journées se suivent
Le temps est interminable.

Habituellement l'impatience me tente
Cette fois je dois attendre
L'attente est indescriptible
Mais ton petit visage va me réjouir.

Comment dois-je compter le temps pour qu'il me paraisse court
Comment dois-je compter les heures pour qu'elles me paraissent des minutes
Te faire n'a pris que quelques temps
Mais t'attendre en est autrement.

Je te sens bouger
Mais avec ça dois-je être comblé ?

Dans nos bras
Cédric et moi n'attendons que toi.

Le moment arrivera
Réunis, l'attente sera loin derrière nous trois.

Page d'accueil     |     Autres pages