Vincent

Page blanche

Elle nous hante, elle nous traque.
Elle nous tient
Nous ne sommes plus rien
Nous avons le trac.

Le temps continue de se dérouler
Nous devenons de plus en plus angoissés.
Elle nous hypnotise
comme un magicien avec un de ces nombreux tours.

Elle se meurt de rire
En nous voyant souffrir.
Nous évitons son regard hypnotique
Subitement elle devient pathétique.

Elle réveille notre cerveau
Nous devenons aussi productif que des robots.
Le surveillant dit c'est fini
Heureusement j'ai réussi.

Page d'accueil     |     Autres pages