Collette

Laissez-la

Laissez-la tranquille avec ses souvenirs
Elle ne sait plus comment déployer ses ailes
Laissez-la rentrer sagement chez elle
Et"dealer" avec sa mémoire, son linge, ses tiroirs
Ce n'est qu'une peine; ce n'est qu'une peine perdue
Bientôt ça ne saignera plus; bientôt ça ne fera plus mal
Laissez-la choisir la fin de l'histoire
Et pardonnez-lui si le soir elle a des idées noire qui la courtisent
Ne criez pas au secours; elle ne sait plus où elle s'en va
Un jour elle va se retrouver et va arrêter de se chercher
La lumière la frappera dans le dos, la touchera en plein coeur
Laissez-la douter du bonheur; laissez-la fermer ce livre, s'étonner
De nouveau quand le goût de vivre reviendra la surprendre
À la sortie du lit un peu pâle mais bien plus jolie
Elle s'émerveillera de savoir encore saluer le soleil

Page d'accueil     |     Autres pages