KooP

Tu pleures sans raison

Que de tes yeux soupirent les larmes
Je n'ai jamais vu d'yeux pleurer autant
Oh, mais je n'ai pas vu grand chose dans mon existence minable
Quelques pleurs par ci par là, de temps en temps
Qui tombent comme l'eau des robinets mal fermés
«Clic clac» dans l'évier de métal froid
Il y a ton coeur grignoté par les remords nés
Comme des dents de souris qui mangent leur plat

Que de tes doigts tremble la peur
Je n'ai jamais vu de doigts trembler autant
Qui tremble comme la feuille qui meurt
Accroché à sa branche malgré le mauvais temps
Qui tremble comme les papiers froissés d'un auteur
Balayés par une main insatisfaite trop souvent
Et toi tu dis je sais pas, je sais pas
Je sais pas tout bas, tout bas...

Que de ta bouche sortent des mots grossiers
Je n'ai jamais vu la peine s'exprimer de cette façon
Injuriant Dieu qui ne veut que t'aider
Je n'ai jamais vu un nom sali de cette façon
Et moi qui dit : accroche-toi
Je sais pas, je sais pas… tout bas, tout bas
Qui tout bas comme le muet qui crie
Mais dont la voix ne se rend même pas ici
Et qui tout bas, tout bas
Te demande pourquoi tu pleures comme ça.

Page d'accueil     |     Autres pages