Pierre-Luc

Barbe

On dirait que le temps s'est arrêté
Je suis tellement triste depuis ton départ
J'aimais énormément ta présence auprès de moi
Tu me réchauffais lors des froids les plus intenses
Tu me tenais compagnie lorsque j'étais seul
En retour, je prenais soin de toi
Je te lavais et te peignais avec affection
À l'occasion je t'égalisais pour redorer ton apparence
Bref, nous étions si près l'un de l'autre

Mais voilà qu'un bon matin tu es partie
Sans aucun avertissement tu m'as abandonné
Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour te perdre ?
Tout allait bien entre nous deux
Tu étais ma flamme, ma source d'inspiration
Peut-être ai-je été pris dans un excès de colère
Ou peut-être encore je ne m'étais pas remis de la veille
Malgré moi j'ai perdu la conscience
La séparation entre nous deux fut imminente

Maintenant je regrette infiniment mon geste
Je ne voulais pas agir ainsi mais j'ai perdu la tête
J'attends avec impatience ton retour
Reviens te greffer à mon visage
Pour qu'à nouveau nous ne formions qu'un
Car sans toi je suis comme le petit Poucet
Alors qu'il avait perdu ses roches qu'il avait disposées
Pour retrouver son chemin
Lorsqu'il s'était aventuré dans la forêt
Barbe, où es-tu Barbe
Barbe, reviens-moi vite, Barbe !

Page d'accueil     |     Autres pages