Christophe

La mort

Peur de la mort
Peur de l'enfer
Qui suis-je donc
Pour lui dédier ces vers ?

Elle va et vient
Elle embrasse le plus fort
Elle côtoie le plus faible
Tous deux n'y peuvent rien

Elle est ici
Elle est là
Toujours elle attendra
Une imprudence de votre part
Pour faire retentir le glas

Si vous l'entendez venir
Elle s'immobilisera
Jusqu'au moment où son souffle
Vous ne sentirez plus
Où le vôtre se coupera

Qu'y a-t-il de si effrayant
Dans ce dernier soupir ?
Dès votre naissance vous le savez
Vous allez mourir

Pourquoi avoir peur ?
Votre destin vous le connaissez
Votre vie n'est de votre mort
Que le tracé.

Page d'accueil     |     Autres pages