Clément

Merci d'être toi

De mes yeux ruisselait un espoir envolé,
Mon sourire n'osait même plus se montrer.
Du vide laissé par ces souffrances glacées,
Mon coeur n'avait même plus la force d'aimer.

De tes yeux jaillissait un amour passionné,
Ton sourire naturel me charmait à rien.
Du bonheur laissé par un seul de tes baisers,
Ton coeur disparu tendrement avec le mien.

Mon temps avec toi s'enfuit à toute vitesse,
Mais, il s'en va n'inspirant aucune tristesse,
Puisqu'il s'éternisera, sans croiser d'arrêt.

Continue à me croire, à rire et à m'aimer,
Contre moi, dors, n'arrêtant jamais de rêver.
Pour tout te dire, merci d'être qui tu es.

Page d'accueil     |     Autres pages