Mathieu de Montréal

Décadence

Loin des aspirations de nos aînés
La pauvre cuvée quatre-vingts
marche avec comme seul guide le matériel
et comme seul servante l'argent.

Pauvre génération aux valeurs souillées
Trop bordée pour vraiment aimer.

Vie pétrie par la performance
Nous vivons sans romance
Le respect ne pèse guère lourd dans la balance.

Comment en sommes-nous rendus là?
De ma propre génération je suis las
Elle ne fait aucun dessein
et le savoir est toujours craint

L'argent est un maître
dont le pouvoir dérange
Nous tous salis de sa langue.

Page d'accueil     |     Autres pages