Guillaume de Montréal

La vie à travers l'amour

Que vaut de vivre l'amour
S'il n'est que parcelle de vent
Comment le garder pour toujours
Lui qui ne dure jamais longtemps

Que vaut de vivre la haine
Si elle seconde souvent l'amour
M'occasionnant de lourdes peines
Pour donner naissance à de nouveaux jours

Que vaut de vivre l'espérance
Qu'un jour je te verrai
Regardant de tes prunelles qui dansent
L'étendue d'or d'un champs de blé

Si l'amour et la haine
Ne sont que des mensonges
Les nouveaux jours et les peines
Ne seront que de futurs songes

Page d'accueil     |     Autres pages