Francesca

Enfin tu as compris

Enfin tu as compris
que ça ne servait à rien
de s'emprisonner.

Enfin tu as compris
que l'on avait besoin de liberté.
Qu'on pouvait se laisser aller.

Enfin tu as compris
ce que je ressentais
quand tu me disais
ce que tu n'aimais pas.

Enfin tu as compris
que la jalousie, c'était pour les pourris.
Enfin tu as compris
Mais à moi, tu me l'as transmise.

Eh! oui, tu me l'as transmise
cette maudite jalousie.
Celle qui m'emprisonnait.
À présent celle qui t'emprisonne.

Enfin tu as compris,
qu'on s'est fait du mal,
que l'on n'avait pas confiance.

Enfin tu as compris pour toi!
mais ce que tu as fait de moi,
le comprends-tu aussi?

Enfin tu as compris,
mais moi je ne comprends pas
pourquoi je suis comme ça.

Enfin tu as compris.
Et c'est très bien ainsi.

Nous avons fait beaucoup
de chemin.
Et nous arriverons
au bout de ce chemin ensemble.

Enfin nous avons compris
que notre liberté et notre vie
n'a aucun prix.
Quelle belle leçon de vie.

Page d'accueil     |     Autres pages