Delphine de Alès

Blues

BLUES 1

Et le temps longuement , lentement s'écoule
Dehors il pleure, le ciel est triste
Et chaque goutte est une larme
Et le temps longuement lentement s'écoule .
Et ces larmes sur les pavés gris, sur les trottoirs gris,
Sur les façades grises, de cette cité grise inondent, débordent.
La ville sanglote.
Et le temps longuement, lentement s'écoule,
Dans cette cité grise, où le ciel se lamente
Et où mon coeur s'ennuie.

BLUES 2

Ma vie est pareille à une étendue déserte
A un abîme, à un chaos
Rien, pas un écho .
Elle est un plaine où l'herbe verte
A jauni.
Elle est un jardin où les fleurs
Qui ont rougi
Sont fanées.
Elle est loin l'heure
Où celui qui me faisait tant rire
Aux éclats
Qui me faisait tant rire
Était là.

Page d'accueil     |     Autres pages