Ce nouveau millénaire

« À cause de vous, gens de pouvoir, les gens oublient leurs valeurs fondamentales, leurs besoins vitaux. N'ayons pas peur de nous l'avouer, nous vivons dans un monde de consommation. Doit-on cependant attendre à l'extrême pour réagir? »
Isabelle

« Mon voeu le plus cher serait qu'avec l'arrivée du nouveau millénaire, tous les gens de la planète cessent d'avoir faim. Qu'ils cessent de se battre pour avoir 3 repas par jour! »
Katia

« Il faut apprendre à s'apprécier au lieu de s'exploiter. »
Francesca

« Pour ce nouveau millénaire, je souhaite l'égalité des hommes et des femmes partout et, aussi, qu'il n'y ait plus de racisme. »
Philippe

« Je crois que la voie de l'avenir est la diminution de notre consommation et le partage. »
Luc


« Je ne veux plus de racisme, de dictateurs et de despotes, de systèmes politiques corrompus où les gens n'ont aucune liberté . Je souhaite l'égalité. »
François

« Le prochain millénaire sera décidé par nous et seulement nous. Un seul souhait : c'est l'amour. »
Jérôme

Page d'accueil     

«Mon désir à l'aube de l'an 2000 serait de voir une évolution intérieure et non extérieure. »
Isabel

« On voit souvent des personnes qui se plaignent de la guerre dans le monde. Ils ne sont même pas capables de faire la paix dans leur propre petite vie de tous les jours. »
Valérie

« J'aimerais aussi voir le racisme et les préjugés s'envoler peu à peu. L'argent et les besoins matériels devraient prendre moins de place et en laisser plus aux relations interpersonnelles ainsi qu'aux loisirs. »
Jérôme

« Je voudrais que le nouveau millénaire soit sans guerre et que la pauvreté disparaisse. J'aimerais que la nouvelle technologie soit beaucoup plus développée que maintenant et que tout soit non-polluant. Les automobiles se déplaceraient sur un champ gravitationnel et tout le monde serait égal. Les taxes et les impôts seraient presque inexistants. Tous les pays de la terre s'allieraient pour explorer l'univers et nous n'aurions plus de limites. Nous serions capable de rendre habitables d'autres planètes. »
Serge

« Dans cette société capitaliste basée sur la notion du profit, chaque individu oublie trop souvent les autres. Selon moi, je crois que nous devrions effacer tous les territoires pour que nous nous partagions avec amour notre terre. »
Josée