Sonia, la cégépienne

La vie vue par l'alcool

Pauvre humain !
Je suis la mort
et j'en suis fier.
Je ressens un plaisir fou
à détruire tout ce qui m'entoure
toi,
tu es conscient de cela
mais tu me consommes quand même
je ris de toi
et tu ne t'en rends pas compte
imbécile humain
continue de m'absorber
et tu verras
j'ai le pouvoir du mal:
avec moi dans le corps,
tu te sens bien, détendu,
ce n'est qu'une diversion
car durant ta relaxation
je m'amuse à dévorer ton cerveau
ta raison dégringole
tel un château de carte
tué par le vent
et toi,
idiot que tu es,
tu en demandes davantage
je peux continuer
ma lutte sanguinaire
contre ta santé
c'est formidable:
partout où je passe
sans même tenter de me cacher,
je sème la tempête,
ces humains, pauvres d'esprit
continuent de m'avaler
je dis merci
à cette race si bête
qui me tient si bien en vie

Sonia, Cégep Beauce-Appalaches

Page d'accueil     |     Autres pages