Jacques Rancourt (1942-...)

Héroïne maudite

10 dollars la dose
Smack, jazz, héro
En quelques heures
En quelques jours
En quelques semaines
Tu l'envoies en enfer

10 dollars la dose
Moins cher que la cocaïne
Toi, jadis dope d'initiés
D'artistes aisés
Maintenant dope
Des sans-abri
Des squeegees
Des jeunes
Tes adeptes

Demain
No future
Disent-ils
Alors
Maintenant
Du plaisir pour oublier
Un appart
Un char
Une blonde
Et une dose
À 10 dollars
À répéter

Quel maintenant
Quel cauchemar
Que ces dopes à 10 dollars
Qui te transforment
En pantin désarticulé
Te font sombrer
Dans le délire
Qui te font perdre
Le peu d'estime de toi

Quand tu seras en manque
À qui téléphoneras-tu ?
Qui viendra te chercher
Parce que tu as peur de mourir
Parce que tu sens perdre ton corps
Qui te trouvera prostré
Souffrant dans un coin
De ton appartement
Ou d'une ruelle obscure ?

Hier, c'était l'acide, le speed, le pot
Aujourd'hui, c'est l'héroïne
Fragile comme tu es
L'héroïne fera-t-elle de toi
Un héros ?
Que sera demain
Sans point d'ancrage
Sans repères
Sans projets
Fuir la réalité
Chercher les plaisirs immédiats
Avec l'héroïne et ses extases
Qui font disparaître
Toutes tes douleurs

Quel trafiquant vas-tu enrichir ?
Ton no future fait le futur
Des millionnaires de la dope
Ces nouveaux dieux modernes
Qui t'ouvrent la porte
Des paradis artificiels

Oh poète, arrête de me moraliser
Tu me fais suer
Quand je serai rendu trop loin
Si je commence à comprendre
Si je me prends en main
Si j'ai ma méthadone
Je vais retourner à la vie
Je me sentirai heureux et libre
Je me donnerai le droit de vivre

Adieu l'esclavage
Adieu les trafiquants
Adieu les ruelles
Adieu l'hépatite C
Adieu le sida
Adieu la piquerie
Adieu les surdoses
Adieu le froid
Adieu la violence
Adieu la peur
Adieu la mort
Bienvenue la vie

Jacques Rancourt
Prose poétique inédite

Page d'accueil     |     Autres pages