Émilie de Paris

Dimanche

Dimanche, il m'est venu la douce envie de t'aimer.
Dimanche, amoureuse, et par ton image bercée,
J'ai versé sur ma feuille quelques larmes salées,
Et laissé mon crayon sur le papier errer:
Et il traçait sans cesse les mêmes contours,
La même ligne grise répétée tour à tour,
Les mêmes lettres paradant obstinément,
Celles qui forment ton nom et qui me plaisent tant.
Et c'est là qu'il était le secret de mon cœur,
Envoyé pour ma perte, et non pour mon bonheur.
Et je voyais à peine né, mon amour refoulé,
Mon combat perdu d'avance, et mon bras désarmé.
Dimanche, il m'est venu la douce envie de t'aimer.
Dimanche, amoureuse, et par ton image tuée...

Page d'accueil     |     Autres pages