Dany

Une poignée de terre

Côté-jardin
le vent est rouillé
ma nuque inondée
et l'hiver est salin
comme les seins de l'aube

Comme une charpente
une île bleuie
au blason de forêt
qu'une lyre peut chanter

la rivière bat de l'oeil
dans sa jupe de nordet
la démêlure de ses flots lisses
embrousaille les rivages
d'écumantes nervures
qu'une lyre peut danser

les nattes de pluie pleurent
sur l'estuaire volage
embrumant
à ciel ouvert
les plaines cuites
qu'une lyre peut écrire

côté-cour
un curseur à oiseaux
sur la peau des nuages
une colonie d'outre-mot
au peuple sans ancrages

comme une charpente
une île bleuie
au blason de forêt
qu'une lyre peut aimer

c'est une rivière
une île ou une plaine
aux armoiries de labour
et à la gorge celte
que l'hiver affûte

ma charpente
mon île
ma lyre
mon pays

Dany
C.S. Lac-St-Jean

Page d'accueil     |     Autres pages