Marguerite

Arborescence

Tendues vers l'ailleurs, des formes au dos courbé grattent le ciel.
Les paumes de leurs branches s'accrochent aux passages des lunes.
Sur chaque feuille, l'histoire est écrite, en langue de nervures.
Et les mots tombent jusqu'au coeur de l'arbre.
Et les mots tombent dans les anneaux de la mémoire.
Et les anneaux se déposent dans l'espace.
Et l'on peut s'attendre à tout...
Quand les fleurs ouvrent leurs paupières, c'est pour nous convier,
avec les insectes et les oiseaux au grand banquet des alliances.
Et quand, dans le creuset des nuits, la graine rêve de fruit,
C'est que déjà, l'avenir se lève.

Marguerite
C.S. René-Lévesque

Page d'accueil     |     Autres pages