Laurie

J'existe

Le temps de s'arrêter
Regardez, regardez cette colère
Qui me hante
Qui me harcèle.

Cachée dans cette foule immense
Cette foule qui m'enterre
Qui m'abandonne
Qui refuse toute excentricité.

Seule à boire l'ivresse de ma solitude
Personne avec qui partager
Mes pensées, mes idées
Chuchoter à ce peuple immature
Qu'ils ne sont point seuls.

Écoutez cette voix qui jaillit en moi
Cette voix qui veut vous enivrer
Venez, venez avec moi boire
Le flot de l'ivresse
Cette joie si inconnue, mystérieuse.

Abrutis par votre travail
Vous oubliez que j'existe
Je crie à qui veut bien m'entendre.

Laurie

Page d'accueil     |     Autres pages