Guillaume

Démence

Je crie mes souffrances
J'exalte ma démence
Le fou s'est levé
Le fou s'est révolté.

Bouchez-vous les oreilles
J'en ai rien à foutre
Vous êtes tous si peu à mes yeux
Vous les illusionnistes qui se mentent

Continuez à courir vers hier
Noyez-vous dans vos souvenirs de poussière
Rampez au sol comme des limaces
C'est le seul endroit que vous avez pour vous abriter
C'est votre bassesse qui a réveillé mon indifférence.

Guillaume

Page d'accueil     |     Autres pages