Jacques Rancourt (1942-...)

Quand arrive l'oubli

Cette femme aimante
Cette femme à la chair souffrante
Me regarde tristement
Me supplie tendrement.

L'oubli s'installe
L'oubli l'avale
Implacable
Irréparable.

La douleur m'assaille
Celle que j'aime
Celle à qui je dois la vie
Ne me reconnaît plus.

Je n'existe plus
Pour celle qui m'a allaité
Pour celle qui m'a dorloté
L'oubli l'a attaquée.

Implacable destin
Irréparable fin
Pour celle qui a tant donné
Pour celle qui a tant aimé !

Jacques Rancourt
Poème inédit

Page d'accueil     |     Autres pages