Le plaisir de lire

L'héroïne, Katie de Maio, est une jeune, séduisante et brillante adjointe au procureur dans une petite ville du New Jersey. Un accident de voiture mineur la conduit à la clinique Westlake où elle aperçoit - ou croit apercevoir -, au milieu de la nuit, une silhouette familière transportant un corps de femme inanimée dans une voiture.
Lorsque la femme est retrouvée le lendemain morte dans son lit, prétendument victime d'un suicide, Katie décide de découvrir la vérité, et met très vite au jour les scandales et les peurs enfouis dans la vie des personnages...   

Les premiers paragraphes du roman

Si elle n'avait pas eu l'esprit absorbé par le procès qu'elle venait de gagner, Katie n'aurait peut-être pas pris son virage aussi vite, mais elle était encore sous le coup de l'intense satisfaction que lui avait procurée la sentence de culpabilité. Elle l'avait obtenue de justesse. Roy O'Connor était l'un des avocats les plus brillants du New Jersey. La cour n'avait pas tenu compte des aveux de l'accusé. Un coup dur pour l'accusation. Mais Katie avait malgré tout réussi à convaincre le jury que Teddy Copeland était bien l'homme qui avait sauvagement assassiné la jeune Abigaïl Rawlings au cours d'un vol à main armée.

La sœur de Mlle Rawlings, Margaret, assistait au procès et elle s'était avancée vers Katie après le verdict. "Vous avez été formidable, madame DeMaio, avait-elle dit. Vous avez l'air d'une collégienne. Jamais je ne vous en aurais cru capable, mais chaque fois que vous preniez la parole, vous apportiez toutes les preuves utiles. Vous avez réussi à leur expliquer ce que cet homme avait fait à Abby. Que va-t-il se passer maintenant ?

- Avec son casier judiciaire, espérons que le juge le condamnera à la prison pour le restant de ses jours, répondit Katie.

- Dieu vous entende", avait dit Margaret Rawlings. Ses yeux humides et délavés par l'âge s'emplirent de larmes. Elle les essuya discrètement en ajoutant, "Abby me manque terriblement. Nous n'étions plus que toutes les deux. Et je n'arrête pas de penser qu'elle a dû avoir tellement peur. Ç'aurait été affreux, s'il s'en était tiré. 

"Il ne s'en est pas tiré !" Le souvenir de ces paroles rassurantes détourna alors l'attention de Katie, lui fit appuyer le pied sur l'accélérateur. La voiture accéléra soudain dans le virage et chassa de l'arrière sur la route verglacée.

"Oh ! … non." Elle s'agrippa au volant de toutes ses forces. La petite route était sombre. La voiture franchit la bande centrale en pleine vitesse et fit un tête-à-queue. Au loin, Katie vit des phares approcher.

Elle braqua dans le sens du dérapage, mais ne put contrôler la voiture qui glissa, monta sur le bas-côté de la route, aussi verglacé que la chaussée, et tel un skieur prêt à sauter, resta un instant en équilibre sur le rebord de l'accotement, les roues dans le vide, avant de basculer par-dessus le talus dans le champ planté d'arbres.


Page d'accueil    Autres pays