Le plaisir de lire

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires… Ses armes aussi. Terriblement destructives.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre.

Les premiers paragraphes du roman

Vous verrez, ce n'est pas du tout ce à quoi vous vous attendez.

Le notaire expliqua que l'immeuble était classé monument historique et que des vieux sages de la Renaissance l'avaient habité, il ne se rappelait plus qui.

Ils prirent l'escalier, débouchèrent sur un couloir sombre où le notaire tâtonna longuement, actionna en vain un bouton avant de lâcher :
- Ah zut! Ça ne marche pas.
Ils s'enfoncèrent dans les ténèbres, palpant les murs à grands bruit. Lorsque le notaire eut enfin trouvé la porte, l'eut ouverte et eut appuyé, cette fois avec succès, sur l'interrupteur électrique, il vit que son client avait une mine décomposée.
- Ça ne va pas, monsieur Wells ?
- Une sorte de phobie. Ce n'est
rien.
- La peur du noir?
C'est cela. Mais ça va déjà mieux.

Ils visitèrent les lieux. C'était un sous-sol de deux cents mètres carrés. Bien qu'il n'ouvrît sur l'extérieur que par de rares soupiraux, étroits et situés au ras du plafond, l'appartement plut à Jonathan.

Tous les murs étaient tapissés d'un gris uniforme, et il y avait de la poussière partout... Mais il n'allait pas faire le difficile.
Son appartement actuel faisait le cinquième de celui-ci . En outre, il n'avait pas les moyens d'en payer le loyer; l'entreprise de serrurerie où il travaillait avait décidé depuis peu de se passer de ses services.

Cet héritage de l' oncle Edmond représentait vraiment une aubaine inespérée.

Deux jours plus tard, il s'installait au 3, rue des Sybarites avec sa femme Lucie, leur fils Nicolas et leur chien Ouarzazate, un caniche nain coupé.
- Moi, ça ne me déplaît pas, tous
ces murs gris, annonça Lucie en relevant son épaisse chevelure rousse. On va pouvoir décorer comme on veut. Il y a tout à faire ici. C'est comme si on devait transformer une prison en hôtel.
- Où est ma chambre ? Demanda
Nicolas.
- Au fond à droite.
- Ouaf, ouaf, fit le chien, et il se mit a mordiller les mollets de Lucie sans tenir compte du fait qu'elle avait dans les bras la vaisselle de son mariage.

Page d'accueil    Autres pays