Le plaisir de lire

Ici le couple du cœur  découvert (Babel no 167), roman des amours heureuses, éclate: Mathieu, après dix ans de vie commune, déménage et met un terme a une relation qui s'était étiolée

Jean-Marc, entre effondrement et désespoir, donne corps au seul projet possible: il part pour Key West, et là, dans la capitale des artistes et des prix Pulitzer peu à peu devenu le mouroir de l'Amérique, il apprend à accepter la douleur et tente d'affronter le sentiment de culpabilité qui l'assaille.

Les premiers paragraphes du roman

Fin de semaine en enfer.

J'avais mal dormi, j'étais hagard, épuisé, je venais de m'installer sur la petite terrasse ensoleillée le matin où j'essaie en vain depuis des années de faire pousser des tomates qui restent obstinément naines et vertes, lorsqu'un réconfortant arôme de café descendit du deuxième. En me penchant par-dessus la balustrade, j'aperçus mon amie Marie-Hélène qui sirotait sa première tasse de la journée en lisant son Devoir.

Je ne sais pas comment elle fait, mais Mélène ne vieillit pas. Moi, j'ai l'impression de me trouver une ride de plus au coin des yeux chaque matin; Mélène, elle reste lisse, la joue rebondie, le coin de l'oeil vierge. Sans artifices, en plus, sans même prendre soin d'elle: elle fume comme une cheminée, en se levant, avant son petit déjeuner, en prenant son bain, en travaillant, en faisant à manger, et son teint reste clair comme celui d'une très jeune fille... Comme tous les hommes de ma famille, je grisonne rapidement; ses cheveux à elle sont restés d'un beau brun brillant et, à 43 ans, elle se vante à qui veut l'entendre de n'avoir jamais connu l'humiliation du " rince ".

J'avais réussi, quelques semaines plus tôt, à lui trouver un beau long cheveu gris que j'avais arraché avec un plaisir sadique pour le lui mettre sous le nez en lui souhaitant la bienvenue dans le monde des vieux. Elle avait hurlé en me disant qu'elle le cultivait depuis des mois et que maintenant que je l'avais arraché, elle allait en avoir des douzaines, des centaines !

Elle ne m'avait pas entendu marcher et était toute concentrée dans sa lecture. En contre-plongée, comme ça, avec ses cheveux qui lui tombaient sur la joue où pas un seul nouveau cheveu blanc n'avait fait son apparition depuis mon crime de lèse-majesté, on aurait presque dit une enfant.

"Robert Lévesque fais-tu encore des siennes ce matin? "

Elle leva aussitôt la tête, un beau sourire aux lèvres.

"Robert Lévesque est en vacances mais Francine Laurendeau est pas mal en forme, merci..."
Je suis abonné aux trois quotidiens francophones de Montréal qui me sont livrés chaque jour à ma porte, mais ce matin-là je n'avais pas eu le courage de descendre les deux escaliers pour aller les cueillir.

Page d'accueil    Romans du Québec