Le plaisir de lire

Ce roman français écrit par Guy de Maupassant fut publié en 1888. On raconte l'histoire d'une famille que va déchirer la jalousie entre deux frères.Une partie de pêche en barque, au large du Havre, réunit le père Roland, bijoutier parisien à la retraite, sa femme, "une économe bourgeoise un peu sentimentale", leurs deux fils, Pierre et Jean, unis et opposés par "une fraternelle et inoffensive inimitié" qui rivalisent à la rame devant une jeune veuve, Mme Rosémilly. Au retour, les Roland apprennent que Jean hérite seul de Maréchal, un ancien ami de la famille. Pourquoi Pierre n'hérite pas  aussi ? Que va-

Commentaires des jeunes lecteurs et lectrices

Les premiers paragraphes du roman

« Zut! » s'écria tout à coup le père Roland qui depuis un quart d'heure demeurait immobile, les yeux fixés sur l'eau, et soulevant par moments, d'un mouvement très léger, sa ligne descendue au fond de la mer.
Mme Roland, assoupie à l'arrière du bateau, à côté de Mme Rosémilly invitée à cette partie de pêche, se réveilla, et tournant la tête vers son marie:
« Eh bien,… eh bien,… Gérôme! »
Le bonhomme, furieux, répondit:
« Ça ne mord plus du tout. Depuis midi je n'ai rien pris. On ne devrait jamais pêcher qu'entre hommes; les femmes vous font embarquer toujours trop tard. »
Ses deux fils, Pierre et Jean, qui tenaient, l'un à bâbord, l'autre à tribord, chacun une ligne enroulée à l'index, se mirent à rire en même temps et Jean répondit:
« Tu n'es pas galant pour notre invitée, papa. »

« Je vous demande pardon, madame Rosémilly, je suis comme ça. J'invite les dames parce que j'aime me trouver avec elles, et puis, dès que je sens de l'eau sous moi, je ne pense plus qu'au poisson. »
Mme Roland s'était tout à fait réveillée et regardait d'un air attendri le large horizon de falaises et de mer. Elle murmura:
« Vous avez cependant fait une belle pêche. »
Mais son mari remuait la tête pour dire non, tout en jetant un coup d'œil bienveillant sur le panier où le poisson capturé par les trois hommes palpitait vaguement encore, avec un bruit doux d'écailles gluantes et de nageoires soulevées, d'efforts impuissants et mous, et de baîllements dans l'air mortel.
Le père Roland saisit la manne entre ses genoux, la pencha, …

Page d'accueil     Romans de la France