Phrase subordonnée complétive
Une application à la page 75

Retour au Cyberprof
Tests en ligne

A. Fonctions de la P2sub compl

- Elle peut remplir toutes les
fonctions du nom :

1. Sujet du verbe de la phrase enchâssante P1;

    P2sub compl S            P1
Que / l'hiver
arrive / me réjouit.

C'EST que l'hiver arrive QUI me réjouit.

2. Complément direct du verbe de la phrase enchâssante P1;

    P1         P2sub compl CD   
J'
espère / que / j'irai skier.

C'EST que j'irai skier QUE j'espère.

3. Complément indirect du verbe de la phrase enchâssante P1;

        P1                        P2sub compl CI
Marie
doute / que / mes skis soient encore bons.

C'EST DE CE que mes skis soient encore bons QUE Marie doute.

4. Complément du verbe impersonnel de la phrase enchâssante P1;

   P1       P2sub compl CImpersonnel
Il
faut / que / tu viennes skier avec moi.

5. Complément du présentatif;

  P1                            P2sub compl CPrésentatif
Voici / que / tous les centres de ski
ouvrent en même temps.

6. Complément de l'adjectif, placé en fin de P1;

                P1                            P2sub compl CAdjectif
Mes amis
sont certains / que / Marie viendra skier avec eux.

7. Complément du nom, placé en P1;

  P1       P2sub compl CN             P1
L'idée / qu' / elle
vienne / me plaît beaucoup.

8. Attribut du sujet de la phrase enchâssante P1.
 
           P1                P2sub compl AS 
Ma crainte
est / que / Marie change d'idée.

B.  Mode de la P2sub complétive :

1. Si le verbe de la phrase enchâssante P1 est
à l'indicatif et qu'il exprime une opinion, une décision ou une déclaration, le verbe de la phrase subordonnée complétive P2 s'écrira au mode indicatif;

    P1                 P2
Je
crois / qu'il est étrange.

       P1                      P2
Je
décide / qu'il me remplacera.
   P1            P2
Je
dis / qu'elle a tort.

    P1                            P2
Le fait
est / qu'elle refuse tout compromis.

2. Si le verbe impersonnel de la phrase enchâssante ou le  présentatif est à
l'indicatif et qu'il exprime une  certitude ou une réalité, le verbe de la phrase subordonnée complétive P2 s'écrira au mode indicatif;

      P1                              P2
Il
est sûr / qu'il viendra me visiter sous peu.

    P1                         P2
Voici / que l'hiver
est à nos portes.

3. Si le verbe de la phrase enchâssante est à
l'indicatif et qu'il exprime un ordre, un désir, un sentiment ou un doute, le verbe de la phrase subordonnée complétive P2 s'écrira au mode subjonctif;

       P1                     P2
Je ne
veux pas / qu'il vienne.

       P1                                     P2
Ma mère désire / que mon père aille à la pêche.

        P1                        P2
Mais elle
craint / qu'il refuse.

     P1                                     P2
Elle
doute / qu'il change d'idée à la dernière minute.

4.  Si le verbe impersonnel de la phrase enchâssante est à 
l'indicatif et qu'il exprime une obligation, un jugement, une possibilité ou un doute, le verbe de la phrase subordonnée complétive P2 s'écrira au mode subjonctif.

     P1                                   P2
Il
faut / que mes amis reviennent le plus tôt possible.

      P1                                       P2
Il
est bon / que la confiance persiste entre les vieux amis.

        P1                                   P2
Il
est possible / que le tout ne soit pas acceptable.

Google