Page d'accueil        Accord du verbe avec plus d'un sujet à des personnes différentes      Accord du verbe   

Si votre clavier ne prend pas les caractères accentués, sélectionnez dans la boîte Directive le caractère désiré, faites CTRL+C, ensuite placez-le dans votre réponse en appuyant sur CTRL+V.

1. Le verbe s'accorde en nombre et en personne avec son sujet ou ses sujets.

Le chat danse. (C'EST le chat QUI danse.)
Le chat et la souris dansent. (CE SONT le chat et la souris QUI dansent.)


2. Quand un verbe a comme sujet le pronom indéfini «aucun», «personne», «on» ou «tout le monde», il s'écrit TOUJOURS à la troisième personne du singulier.

Devant le feu, on oubliait le froid. (C'EST on QUI oubliait le froid.)
Tout le monde parle de tout et de rien. (C'EST tout le monde QUI parle de tout et de rien.)


3. Quand un verbe a pour sujet deux noms singuliers joints par «ou» ou par «ni», il se met au pluriel, à moins que l'action ne soit attribuée qu'à un seul sujet.

Pierre ou Charles devra se sacrifier. (Ici, C'EST l'un ou l'autre QUI devra se sacrifier.)
La bourrasque ou la pluie brisent les récoltes. (Ici, CE SONT les deux QUI brisent les récoltes.)


4. Quand un verbe a pour sujet un collectif et son complément, il s'accorde avec le collectif ou son complément selon le sens.

Un voilier de canards pointe vers le sud. (Ici, C'EST le voilier QUI pointe vers le sud.)
Un voilier de canards volent vers le sud. (Ici, CE SONT les canards QUI volent vers le sud.)


5. Quand un verbe a pour sujet un déterminant quantifiant indéfini + un nom (beaucoup de, peu de, combien de, assez de, etc.) ou un pronom indéfini (beaucoup, peu, combien, assez, etc.), il s'écrit au pluriel.

Beaucoup parlent, peu réfléchissent. (CE SONT beaucoup de gens QUI parlent et peu de gens QUI réfléchissent.)
Combien de personnes vont venir? (Ce SONT combien de personnes QUI vont venir?)


6. Attention au sujet inversé!

Cette campagne où abondent les collines m'enchante. (CE SONT les collines QUI abondent.)


7. Attention au verbe impersonnel!

Il circule des rumeurs terribles.
Il arrive qu'ils se trompent.

N. B. Si le verbe est impersonnel, il se conjugue toujours à la 3e personne du singulier.

8. Verbe d'une proposition subordonnée introduite par qui ou que

Le pronom relatif qui est toujours le sujet d'un verbe (et représente un mot placé dans la proposition principale qui précède), alors que le pronom relatif que n'est qu'un complément.

Donc:

* pour accorder le verbe d'une proposition introduite par qui, il faut chercher le sujet dans la proposition qui précède:
- on voyait un vieillard qui suivait deux enfants...

Attention en particulier quand le sujet est un pronom personnel:
- c'est moi qui venais le premier...
- c'est toi qui marches devant...

* le verbe d'une proposition introduite par que a son sujet dans cette même proposition:

on voyait un vieillard que suivaient deux enfants…

9. La plupart
Lorsque la plupart est accompagné d'un complément, le verbe s'accorde avec ce complément ; sinon, le verbe est sensé être au pluriel:
- la plupart de mes livres sont reliés...
- la plupart du temps se passait en bavardages...
- la plupart partent en vacances...

10. Plus d'un
Le verbe qui suit se met, en principe, au singulier:
- plus d'une feuille tombe...

11. Verbe être précédé de ce ou c'
L'accord se fait, en principe, avec le nom ou le pronom qui suit:
- ce sont des heures qui paraissent longues...

Toutefois, l'emploi de la 3e personne du singulier est toléré. On pourrait écrire:
- c'est des heures qui paraissent longues...

Néanmoins, dans certains cas, on emploie uniquement le singulier, par exemple:
* devant les 1re et 2e personnes du pluriel:
- c'est nous...
- c'était vous...

* devant l'énoncé de sommes, d'heures, de quantités quelconques:
- c'est 500 euros que je vous dois...
- c'est 8 heures qui sonnent...