Page d'accueil                                        on / ont                               Homophones 1

on et ont
On écrit on quand on peut remplacer par il ou elle.
Exemple :
Si on vous en parle, faites-le moi savoir. Si
elle vous en parle, faites-le moi savoir.
On, pronom indéfini, est presque toujours neutre parce qu'il a le plus souvent un sens indéterminé. Il ne s'emploie que comme sujet:
- on a souvent besoin d'un plus petit que soi...

mais, quand on indique plus précisément qu'on parle d'une femme, l'attribut se met au féminin:
- est-on plus fraîche et plus blonde ?

Remarque
On peut être remplacé par l'on, par raison d'euphonie, en particulier après et, ou, où, que, à qui, à quoi, si…

ont, verbe avoir. Il s'agit du verbe avoir quand on peut remplacer le présent
ont par l'imparfait avaient.
Exemple :
Dans la famille, elles ont toutes le même air. Dans la famille, elles
avaient toutes le même air.