Page d'accueil                           Certains pièges                 Série participes passés

Si votre clavier ne prend pas les caractères accentués, sélectionnez dans la boîte Directive le caractère désiré, faites CTRL+C, ensuite placez-le dans votre réponse en appuyant sur CTRL+V.

Retour au sommaire


Participe passé des verbes coûter, valoir, vivre, peser, marcher, courir…

Ces verbes ont la particularité d'être
intransitifs au sens propre (donc pas d'accord du participe passé). Il sont alors accompagnés de compléments circonstanciels, à ne pas confondre avec des cod:
- les trois mille francs que cet achat m'a
coûté... (combien m'a-t-il coûté ?)
- la somme que cette robe a
valu...
- les dix grammes que cette lettre a
pesé...

- les vingt minutes que j'ai
couru, marché...
- les quarante années que j'ai
vécu...

Mais aussi transitifs au sens figuré (accord du participe passé, si cod placé avant):
- les efforts que ce travail a
coûtés...
- les compliments que cette robe m'a
valus...
- les dangers que j'ai
courus...
- les belles années que j'ai
vécues...

Participe passé d'un verbe impersonnel

Il n'y a pas de complément d'objet direct, donc
pas d'accord:
- quelle patience il nous a
fallu !
- quelle chaleur il a
fait !
(patience et chaleur sont en fait "sujets réels")

Participe passé du verbe bénir
Il a deux formes: bénit(e) et béni(e).

Bénit, bénite

Ne s'emploie que comme épithète (complément du nom) quand il s'agit d'une bénédiction religieuse et ne concerne que des objets:
- le pain
bénit, de l'eau bénite

Béni, bénie
- cette médaille a été bénie par le prêtre...

Source : BOF de Marc Goldstein