Page d'accueil       Verbes en indre, oudre, aître, …      Le verbe et ses pièges

Si votre clavier ne prend pas les caractères accentués, sélectionnez dans la boîte Directive le caractère désiré, faites CTRL+C, ensuite placez-le dans votre réponse en appuyant sur CTRL+V.

Retour au sommaire


Verbes en aître et oître
Ces verbes ont un radical variable: ainsi le t du radical n'est conservé au présent de l'indicatif qu'à la 3e personne du singulier. Ils prennent un accent circonflexe sur l'i du radical seulement devant un t:
- paraître : je parais, il para
ît, il paraissait...

Croire et croître
Croître prend un accent circonflexe quand l'i est suivi d'un t, comme tous les autres verbes en aître et oître; en outre, il en prend un dans toutes les formes homonymes de celles de croire (à distinguer des verbes accroître et décroître qui suivent la règle des verbes en aître et oître):
- tu cro
îs en sagesse...
- je cro
is pouvoir partir...
- cette plante a cr
û rapidement...
- son savoir s'est
accru...
- la rivière a
décru...

Verbes en indre et soudre
Ces verbes, dont le radical est terminé par un d, perdent ce d au singulier du présent de l'indicatif, à la 2e personne du singulier de l'impératif et au participe passé:
-
craindre : je crains, tu crains, il craint, crains (impératif), craint, crainte (participe passé)...
-
absoudre : j'absous, tu absous, il absout, absous (impératif), absous, absoute (participe passé)...

Au contraire, les verbes en
oudre (coudre, moudre) gardent un d au singulier du présent de l'indicatif, de l'impératif, ainsi qu'au futur et au conditionnel:
-
coudre : je couds, tu couds, il coud, je coudrai, je coudrais, couds.

Remarque concernant les verbes en indre
Il changent le n du radical en gn, devant une voyelle:
-
craindre : je craignais
-
éteindre : elle éteignait

Quand on hésite sur la terminaison d'un de ces verbes, on peut parfois penser au
substantif dérivé:
- craindre => la crain
te : il craint

ou au participe passé féminin:
- éteindre => étein
te : il éteint...

Résoudre
Ce verbe offre plusieurs difficultés de conjugaison en raison des sens différents qu'il peut prendre:
il suit la règle des verbes en soudre
- je résous un problème...
- il se
résout à faire ceci...

il a deux participes passés
* résolu, résolue (forme ordinaire):
- la question a été
résolue...

*
résous, résoute (dans le sens de chose transformée):
- le brouillard s'est
résous en pluie...

Plaire, complaire et déplaire
La 3e personne du singulier du présent de l'indicatif demande un accent circonflexe:
- il pla
ît, il déplaît, il se complaît...

Source : BOF de Marc Goldstein