Page d'accueil              Maint / autre / possible                     Cas particuliers   

Retour au sommaire


Possible
Possible, adjectif, suit la règle d'accord des adjectifs:
- ce sont des choses
possibles...

Possible est
invariable lorsqu'il suit directement le plus, le moins ; il forme alors avec ces mots une locution adverbiale. De même, si le mot possible suit un nom précédé de le plus, le moins, il reste invariable:
- ils ont fait
le plus d'erreurs possible...

Enfin, si le mot possible suit un adjectif au superlatif relatif (ex.: le plus grand possible), possible peut, le cas échéant, prendre la marque du pluriel si on le rattache au nom qui le précède ; il peut rester invariable si on le rattache au sujet
il d'une proposition sous-entendue:
- il escalade les sommets
les plus hauts possibles, ou
- il escalade les sommets
les plus hauts possible (qu'il est possible d'escalader).

D'une manière générale, on peut, dans tous les cas avec
le plus, le moins, laisser possible invariable ; c'est l'orthographe la plus généralement admise aujourd'hui.

Autre
Adjectif qualificatif:
- mon avis est
autre...

Déterminant indéfini:
- aller à un
autre endroit...
- avoir d'
autres occupations...

Pronom indéfini:
- certains enfants sont sages,
d'autres turbulents...
- les enfants sont différents: les uns sont sages,
les autres turbulents...

Dans l'expression
entre autres, il se met au pluriel (sens de "entre autres choses")

Remarques
Après l'un et l'autre, adjectifs, le nom et le verbe qui suivent sont normalement au singulier:
- l'un et l'autre
cadeau lui fait plaisir...

Après
l'un et l'autre, pronoms, l'accord est facultatif, mais le pluriel est le plus fréquent:
- l'une
et l'autre sont bonnes...

L'un ou l'autre veut le verbe qui suit au singulier:
- l'un
ou l'autre sera élu…

Maint
C'est un déterminant indéfini qui accompagne toujours un nom ; il s'emploie au singulier dans le sens de «plus d'un»:
- je l'ai rencontré en
mainte occasion...

et au
pluriel quand il signifie «plusieurs»:
-
maintes fois...

Source : BOF de Marc Goldstein