Page d'accueil                                   La virgule                                Ponctuation   

Retour au sommaire


L A V I R G U L E


D'ABORD, VOICI DEUX RÈGLES DE BASE :

1. On ne met pas de virgule entre le sujet et le verbe.
    Ex. : Votre retard me semble injustifiable.
            Que vous soyez en retard me semble injustifiable.

2. On ne met pas de virgule entre le verbe et son complément
   direct ou indirect, entre le verbe et son attribut.
   Ex. : J'attends votre retour.
           J'espère que vous reviendrez bientôt.


3.
L'INSERTION : Quand on déplace un membre de la phrase et
   qu'on vient l'insérer à une place inhabituelle, ce n'est pas
   une mais deux virgules qu'il faut utiliser.

AINSI ON PLACE ENTRE DEUX VIRGULES :

a) une proposition incise;
    Ex. : «Vous savez, dit-il, que je viendrai.»

b) un complément circonstanciel;
    Ex. : Vous passerez, la semaine prochaine, un examen sur la ponctuation.

c) une subordonnée;
    Ex. : Vous apprendrez, si vous continuez, toutes les techniques du yoga.

d) un mot en apostrophe;
    Ex. : Vous apprendrez, Mesdames, toutes les techniques du yoga.

e) un mot en apposition;
    Ex. : Monsieur Pépin, notre directeur, vous recevra.

f) un mot formant pléonasme;
    Ex. : Monsieur Jospin, lui, s'est encore absenté.

g) une proposition participiale ou infinitive;
    Ex. : Toutes les personnes, ayant répondu à notre appel, seront invitées à passer   
             une entrevue.
            Ces sportives, après avoir longtemps ramé, se reposèrent.

h) une expression qui précise l'angle à partir duquel les idées sont examinées;
    Ex. : L'école, en ce qui me concerne, remplit bien son rôle.

4. L'INSISTANCE : Souvent, lorsqu'on veut mettre en relief un élément de la phrase,   
    on le place au début et on le fait suivre d'une virgule.

VOUS RENCONTREREZ SOUVENT LES CAS SUIVANTS :

a) le complément circonstanciel;
    Ex. : A la prochaine réunion, tu feras valoir ton point de vue.

b) une subordonnée;
    Ex. : Si tu le voulais, tu pourrais réussir.
            Dès qu'elle fut arrivée, on mit la table.

c) une proposition participiale;
    Ex. : Ayant remis ma démission, je quittai la salle.
            Surpris par la tempête, les cyclistes regagnèrent leur point de départ.

d) un mot en apostrophe;
    Ex. : Monsieur, sachez que je reviendrai!

e) un mot formant un pléonasme;
    Ex. : Moi, je reviendrai.

f) une expression qui précise l'angle à partir duquel les idées sont examinées;
   Ex. : Selon moi, il pleuvra demain.
           Au point de vue financier, la décision est juste.

5. LA JUXTAPOSITION : On met une virgule pour séparer des noms, des verbes,   
    des adjectifs, etc., ou même des propositions, qui sont juxtaposés.
    Ex. : La presse, la radio et la télévision couvraient l'événement.
            Il aime la nature, la musique, sa motocyclette et ses amis.
            Leur conversation fut longue, cordiale, profitable.
            J'ai acheté des pommes, j'en ferai une compote.

6. LA PRECISION : On met une virgule devant ces mots ou expressions qui nous
    aident à définir notre pensée : C'EST, C'EST-À-DIRE, EN D'AUTRES TERMES,   
    NOTAMMENT, AUTREMENT DIT, etc.
    Ex. : L'important, c'est de se sentir bien.
            Ils ont fait plusieurs fautes, notamment des fautes de frappe.

7. LES MOTS DE LIAISON :

a) On met généralement une virgule devant les mots de coordination qui marquent 
     l'opposition (MAIS, POURTANT, PAR CONTRE, ...), la conséquence et la cause   
     (CAR, ...).
     Ex. : Il est en santé, mais il n'est pas heureux.
             Il est en santé, pourtant il n'est pas heureux.
             Il est en santé, donc il est heureux.

b) Placées au début de la phrase, les expressions D'UNE PART, D'AUTRE PART, 
    PAR EXEMPLE, EN EFFET, D'ABORD, CEPENDANT, … sont suivies de la
    virgule. Dans le corps d'une phrase, ces expressions sont placées entre deux
    virgules.
    Ex. : Elle n'est pas venue : en effet, elle est malade.
            Vous avez réussi en biologie; cependant, vous avez échoué en chimie.
            Pour sa part, elle fait des progrès.
            Il nous est impossible, en effet, de trouver ce trésor.

Source :  Le didacticiel PONCTUATION dont l'auteur  est M. Jean-Louis Lessard que je remercie beaucoup.